Histoire du club


Les quilles à Espalion, jeu identitaire et populaire

Dès le début du XXème siècle, on jouait aux quilles à Espalion, place Saint-Georges, place des Platanes, au Foirail, au Moulin ou place de la Gare. La première compétition officielle organisée par la Solidarité Aveyronnaise eut lieu le 12 août 1911. Plusieurs autres concours se déroulèrent à Espalion jusqu’à celui prévu le 9 août 1914 à Rodez sous la présidence du Docteur Ayrignac et pour lequel les engagements étaient reçus pour Paris, au siège social de la Solidarité, 44 rue Pierre Larousse Paris 14ème et pour l’Aveyron chez M. Batut, Hôtel du Cheval Blanc à Espalion et M. Cantaloube, Hôtel de la Boule d’Or, boulevard Flaugergues à Rodez.

Hélas, la guerre survint… Le 16 octobre 1921, après un concours local remporté par l’équipe Maynier avec 337 quilles, les joueurs se sont réunis au café Dangles (actuellement Brasserie du Palais), ont constitué leur association et élu un bureau provisoire. Le Sport Quilles Espalionnais était né. La première assemblée générale eut lieu le 5 mars 1922 au café Dangles : 34 membres étaient présents et élirent le bureau composé de M. Hilarian Batut, président, M. Victor Turlan, vice-président, M. Maynier, coiffeur place St Georges, trésorier et M. A. Blaise, secrétaire. Les statuts approuvés ce jour-là et déposés à la Sous-Préfecture d’Espalion sous le numéro 40 disaient dans leur article 1 : «La Société a pour but de développer le jeu de quilles pour en faire un sport athlétique et de précision à la fois.»

Deux noms dominent cette première période du S.Q.E : d’abord La Solidarité Aveyronnaise et son président Joseph Ayrignac. Après avoir codifié le jeu, elle mit en place un championnat avec comme trophée la «Coupe de la Solidarité», qui se disputa soit à Paris soit au pays. Ensuite M. Victor Turlan qui, en qualité de dirigeant, ne ménagea ni son temps ni sa peine et qui, en qualité de joueur hors pair, domina les concours des années 20 et 30 alors que la société en était à ses débuts.

Le 30 août 1930, à Entraygues, l’équipe Turlan père battit le record en deux parties avec 407 et Victor Turlan le record individuel en deux parties avec 113 quilles. Le 3 juin 1934, le record individuel sur une partie fut largement battu par Louis Fanguin qui totalisa 62 quilles. Il fut secrétaire du S.Q.E. de 1931 à 1942 puis président de 1943 à 1948. La coupe de la Solidarité Aveyronnaise s’est jouée pour la dernière fois le 26 août 1934 et a été remportée par l’équipe Galandrin d’Espalion.

Haut de page


Les quilles, jeu sportif

Avec la création de la Fédération Aveyronnaise, en 1936, un championnat de l’Aveyron appelé « fanion » va réunir les plus acharnés des pratiquants sur 3 journées. Plusieurs dirigeants espalionnais s’impliquent dans cette nouvelle fédération : Batut et Ferrieu en sont présidents d’honneur, Vernhes de Rodez, président actif, Louis Fanguin secrétaire, et Galandrin trésorier.

Pendant plusieurs années, le «fanion» va revenir au Sport Quilles Espalionnais avec un joueur qui sera dans l’équipe Galandrin de 1938 mais aussi dans celle de Trémolières en 1962. Il s’agit de Marcel Gantou qui remportera 7 fois le «fanion».

Son co-équipier Marcel Moncet sera président du Sport Quilles Espalionnais de 1948 à 1964. En 1960, Robert Galan, Amédée Galan, Gérard Escalié et André Ladoux sont champions de France en honneur. Cette même année c’est le Sport Quilles Espalionnais qui organise le 10ème championnat de France individuel et pour la première fois depuis 1951, c’est un Aveyronnais qui obtient le titre : Charles Moussac de Rodez.

C’est en 1962 que furent mises en place les balustrades avec poteaux et grillage sur l’esplanade du Foirail pour remplacer les barrières en bois.

Haut de page


Du jeu sportif vers le sport

Le départ de Marcel Moncet pour Le Coteau, avec l’entreprise Puech, aura pour conséquence l’arrivée à la présidence de Jean Mercier en 1964. 13 championnats de France individuels seront organisés à Espalion sous sa présidence. Ce sera la période des titres de champions de France honneur pour les quadrettes Trémolières, Caviale, Moisset Jacques, Gantou (1966) et Couaillac Marius, Bélières, Barthié, Verdier (1968), en promotion pour Barthié (1966) et du titre de champion de France individuel senior pour Jean Sonilhac en 1968 et pour Regis Carnevilliers en junior en 1977. L’équipe composée de Jean Sonilhac, René Carnevilliers, Marius Couaillac et Paul Girou remporte le «fanion» en excellence en 1975. A l’inter-saison se disputent les Coupes de l’Amitié et du Printemps, les challenges Boehringer, Turlan et Sinègre. A Estaing fin août, la Coupe de la Croix du Pont d’Estaing.

Haut de page


Les quilles, sport traditionnel

Robert Mazars, Président fondateur de la F.F.S.Q. en 1957, licencié au S.Q.E. dès l’âge de 15 ans (en finale du concours de Rodez en 1929), sera président du Sport Quilles de 1978 à 1983, années qui verront André Couaillac (1981) puis Paul Girou (1982) devenir champions de France individuels seniors tandis qu’André Trémolières (1981) endossait le maillot de champion de France vétéran.

Le Challenge Mercier, traditionnel concours amical du S.Q.E, verra le jour en 1979. C’est Séraphin Caussanel de Gages, triple champion de France qui remportera cette première édition avec 120 quilles.

Robert Mazars laissera son poste à Marius Couaillac en 1983 mais restera fidèle au Sport Quilles. Il nous a quittés en 2011 après avoir vécu avec passion ce siècle de quilles, de la codification jusqu’à nos jours. En 1989, Lucien Bélières obtiendra le titre de champion de France vétéran et il récidivera en 1990. Entre les deux saisons, Pierre Fournier remplace Marius Couaillac. La saison 1991 voit l’arrivée des premières joueuses féminines au S.Q.E. Babet Montheil et Lulu Pègues seront championnes de l’Aveyron féminines B en 1994.

Haut de page


Les quilles aujourd’hui : formation, communication, ouverture, sport, transmission et contractualisation

En 1992, année d’organisation du 80ème anniversaire de la codification et du 42ème championnat de France individuel, la statue du Joueur de Quilles est mise en place et dévoilée par une «quadrette» composée de Mickaël Septfonds (8 ans), d’André Bringuier (80 ans), de Joseph Ayrignac (petit-fils du Docteur Ayrignac) et de Robert Mazars. L’école de quilles naît cette année-là sous l’impulsion du président et animée par Michel Marty. Les fruits de ce travail de formation ne vont pas tarder à venir. Le premier Challenge Robert Mazars est remporté par la doublette Pégourdie-Moisset.

Haut de page

En 1994, Pierre Fournier rejoint Gabriac pour une 3ème présidence et Jean Moisset, secrétaire depuis plusieurs années est élu président du S.Q.E. En 1996, Sébastien et Guillaume Septfonds sont champions de France juniors par équipe. En 1997, Lydie Marcilhac et Clara Malrieu sont championnes de France adolescentes par équipe et elles récidivent en 1998 et 1999. En 1998 ce sont les minimes qui se distinguent : Mickaël Septfonds et Benjamin Marcilhac sont champions de France minimes par équipes et Mickaël Septfonds est champion de France individuel minime en établissant 4 nouveaux records. En 1999, Mickaël et Benjamin enlèvent le titre de champions de France cadets par équipe et récidivent en 2000 tandis que Benjamin est champion de France individuel cadet 1999. En 2000, Robert Mazars est proclamé «joueur du siècle» à Versailles. En 2001, Clara Malrieu et Aurélie Fournier sont championnes de France adolescentes par équipe et la quadrette composée de Guillaume Septfonds, Serge Druot, Sébastien Septfonds et Georges Escalié remporte le titre de champion de France par équipe en Promotion. En 2003, Bernard Bourel, André Septfonds, Louis Goudergues et Franck Gracieux sont champions de France par équipe en Honneur. Les doublettes Donoso-Bourel et Cayla-Goudergues remportent les premiers Challenge inter-entreprises.

Le 14 juillet 2004, le Sport Quilles Espalionnais accueille l’équipe de France de handball pour un tournoi opposant des doublettes constituées des joueurs de Claude Onesta associés aux meilleurs maîtres-joueurs de la saison.
Louis Goudergues égalise en 2005 le record sur 1 partie en vétérans avec 63 quilles. En 2007, Sylvain Boissier et Bastien Burguière terminent 1er, au Challenge National des Ecoles de quilles par équipe en poussins.

La saison 2008 voit la quadrette d’Excellence remporter le titre de champion d’Aveyron : Guillaume Septfonds, Mickaël Septfonds, Franck Gracieux et Bernard Bourrel rapportent le «fanion» à Espalion pour la 12ème fois depuis sa création en réalisant une manche exceptionnelle avec 652 quilles abattues. Louis Goudergues est champion de France vétéran.
En 2009, Sylvain Boissier et Bastien Burguière terminent 1er au Challenge National des Ecoles de quilles par équipe en benjamins.

En 2012, Guillaume Septfonds rejoint Jean Moisset à la présidence du Sport Quilles Espalionnais.

Haut de page